Climage

Documentaire | 80' | 2021 | couleur | 16/9 |
Version originale: Français

Nora est une jeune femme brillante. Diplômée d’une grande école d’art, elle s’est imposée dans son domaine, et a créé avec ses amies Méli, Mahalia, Julie, Olivia et Aru une société de films pornographiques, Oil Productions. 

Ensemble, elles questionnent la représentation du sexe au travers de leurs films. Toutes prônent une ouverture, une éthique et une dissidence qui les amènent à penser leurs oeuvres dans l’optique de démystifier les désirs inhérents à leur génération et à leur époque. 

Depuis leurs débuts, elles ont été plébiscitées par de nombreux médias et Oil productions connait un succès grandissant. Pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes, elles ont, en Suisse Romande, ouvert un nouvel espace ainsi qu’une nouvelle voie. L’enjeu de leurs créations n’est pas qu’artistique, loin de là. Le désir qui les pousse à réaliser leurs films est tout aussi politique. Face au patriarcat, aux inégalités de genre et à l’encontre des femmes et des minorités LGBTQI+, elles incarnent une réelle résistance au conservatisme parfois présent en Suisse. Elles n’ont pas peur de crier haut et fort qu’elles sont pornographes. Elles veulent changer les mentalités, coûte que coûte. Cette rage est plus qu’édifiante chez Nora. 

Dans une vie à cent à l’heure entre son art, les petits jobs alimentaires, la fête, sa vie professionnelle et militante, elle n’a que peu de temps pour se reposer. Elle se consacre entièrement à sa passion et à ses revendications, parfois à ses dépens. 

Voilà le revers de la médaille. Cette vie trop intense, trop rapide a fini par faire naitre en elle un trouble profond. Trouble frôlant la dépression, le burnout et une certaine folie. Trouble, la poussant à croire qu’elle est impuissante et inutile face au monde et à la société. Trouble qui l’amène parfois à boire, à prendre de la drogue lorsque celui-ci est trop grand, trop étouffant. Trouble qui nourrit sa rage, mais qui l’amène à flirter avec une violence qu’elle a beaucoup de mal à contrôler. 

Trouble qui l’amène à reconsidérer sa ville, son pays, dans lesquels elle se sent en décalage. Trouble, qui remet continuellement en question sa vie sentimentale, et qui la pousse à enchainer des rencontres amoureuses et passionnelles qui finissent presque tous le temps sur des ruptures douloureuses. Mais voilà qu’au milieu de tout ça, la société Playboy, à Los Angeles, propose un travail à Nora. Aussi surréaliste que cela puisse paraître pour elle, une place l’attend là-bas. Que choisira-t-elle, sa rage et son pays, ou sa carrière et son rêve d’évasion ? 

La seule chose dont elle est certaine, c’est qu’elle n’éteindra pas sa caméra de sitôt. Car s’il y’a bien une chose qui la rend vivante, c’est de filmer.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus